A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Assigning the return value of new by reference is deprecated

Filename: database/DB.php

Line Number: 133

» Le miracle des roses

Le miracle des roses

Publié par Sabine Canneva le 15/06/2010

A Estrémoz, petite ville de l’Alentejo au Portugal, au sujet de cette statue, on raconte que la Reine Isabelle du Portugal, épouse du roi Denis, a été accusée par son mari de donner aux pauvres du pain caché sous son manteau. Elle est contrainte d’ouvrir son manteau et le miracle se produit : au lieu des pains, tombe une pluie de roses, ce qui la sauve de son odieux mari. La reine Sainte Isabelle, née en 1271, et morte en 1336 a été canonisée en 1625.

Estremoz.JPG

Cette jolie histoire est rappelée par cette statue de marbre blanc resplendissant sur la place du donjon à Estremoz, lieu de sa mort. Cette petite ville se trouve en effet dans une importante région d’extraction de marbre. Tout est en marbre, on fait les trottoirs avec des petits morceaux de pierre issus des carrières, les façades, et donc aussi les statues.

 

Isabel du Portugal n’est pas la seule à avoir changé du pain en roses. Sainte Elisabeth de Hongrie échappe ainsi à la colère de son père, Sainte Roselyne échappe à son mari, Sainte Casilde de Tolède échappe à la vengeance de son frère musulman, et enfin, la version masculine avec Saint Diego d’Alcala en Espagne qui échappe a son supérieur.

Même recyclé, le miracle demeure touchant. Les roses sont, à l’époque médiévale, le signe de la présence de Dieu. La tradition populaire qui transmet ce miracle a donc été marquée par la grandeur de cette femme et elle traduit son admiration par ce miracle de la présence des roses. La statue elle-même est intéressante. On l’a fait blanche resplendissante, dans la pierre dont l’extraction fait vivre toute la région : le marbre. On l’a fait haute pour qu’elle domine la place dans la ville haute où elle a été placée, et derrière elle toute la campagne avoisinante. On l’a fait aussi un peu hautaine, assez peu expressive, dans une posture très rigide. Sainte Isabelle devient alors un peu mythique, et chacun à sa guise, peut se la réapproprier dans sa propre histoire. 

Estremoz2.JPG

Tags: Estremoz, marbre, Portugal, roses

1 Commentaires

ROBERTE

Voici la belle histoire du Miracle des roses…
Bisous

Demain matin je t’apporterai le ticket de caisse sur lequel figure ton nombre de points Fnac : 3591 dont 1106 à utiliser avant le 31.12.2011

Ajouter un Commentaire